14 juin 2012

Le Québec en deuil, les bulles aussi – Acte 17 : COFFEE AND TV

On approche la majorité d’articles, le chiffre 18, comme l’âge où on est en droit de voter, de prendre nos responsabilités sur ceux qui vont nous représenter au Parlement, qui vont faire que notre voix soit entendue. Il semblerait que certains oublient ce privilège au profit d’une journée devant la télé avec du café, devenu notre aliénation à tous. Comme si les deux éléments réunis dans une même pièce nous vissaient à notre canapé, tels des gobbeurs de nouvelles. Comme le dit Damon Albarn du mythique groupe Blur dans Coffee and TV :

Your ears are full but your empty
Holding out your heart
To people who never really
Care how you are


En fait, c’est un peu comme le gouvernement québécois… il jase beaucoup, n’entend rien et se fout de nous. Sur la télé, y’a bien une fonction « mute », et sur le parti libéral, on fait comment pour l’arrêter ? Ben par exemple, quand l'occasion se présente, on oublie pas et on va voter !

Coffee and TV
Blur

Do you feel like a chain store?
Practically floored
One of many zeros
Kicked around bored
Your ears are full but your empty
Holding out your heart
To people who never really
Care how you are


So give me Coffee and TV
History
I've seen so much
I'm goin blind
And i'm braindead virtually
Sociability
It's hard enough for me
Take me away form this big bad world
And agree to marry me
So we can start all over again


Do you go to the country
It isn't very far
There's people there who will hurt you
Cos of who you are


Your ears are full of the language
There's wisdom there you're sure
'Til the words start slurring
And you can't find the door


So give me Coffee and TV
History
I've seen so much
I'm goin blind
And i'm braindead virtually
Sociability
It's hard enough for me
Take me away form this big bad world
And agree to marry me
So we can start all over again

 So we can start all over again
Oh...we could start over again

Aucun commentaire:

Publier un commentaire