6 juin 2012

Le Québec en deuil, les bulles aussi – Acte 13 : LE RESPONSABLE

Je ne pensais jamais me rendre jusqu’au chiffre 13. Non que je sois superstitieuse, mais j’ai l’impression que je suis bien partie pour faire plus de 78 articles de même… Hier soir, alors qu’il sortait du parlement de Québec, le député de Québec Solidaire Amir Khadir, a aperçu des manifestants « armés » de casseroles, qui marchaient pacifiquement en sonnant le glas sur leur batterie de cuisine. Il a donc décidé d’aller parler à ces citoyens et de marcher avec eux. C’est que les séances de l’Assemblée, ça doit donner le goût de prendre de grandes marches et le pouls de la rue. Il s’est fait arrêté : pris en souricière par la police avec 64 autres manifestants. Il ne fait pas bon se promener le soir muni d’une couscoussière. Quoique, on est de moins en moins nombreux à battre le fer : c’est qu’on ne peut pas continuellement faire du bruit face à un sourd. Il semble aussi que nous devions trouver des voies complémentaires à celle de la rue. Si les étudiants ont réveillé un Québec endormi, c’est au Québec de se tenir maintenant debout. Comme le dit si bien Jacques Dutron dans sa chanson justement intitulé Le responsable :
Je suis un homme responsable
Je cache pas ma tête dans l'sable
Dans la vie il faut s'en faire
Pour être toujours solidaires
De ceux qui comme moi voient clair

Alors vous y voyez claire vous ?


Le responsable
Jacques Dutron
J'ai des soucis j'ai des ennuis
J'ai des tracas j'ai des tourments
J'ai pas l'moral j'ai pas d'argent
J'ai pas de chance j'ai pas d'amis

J'ai pas de pot j'ai des impôts
J'ai mal au foin j'ai mal aux dents
Mais je n'veux pas changer de peau
Parc'que j'aime les emmerdements

Je suis un homme responsable
Je cache pas ma tête dans l'sable
J'veux pas chanter comme grand-père
Dans la vie faut pas s'en faire
Car si je m'en fais aujourd'hui
C'est parc'qu'hier il a ri
Et que demain si j'ai des p'tits
Je veux qu'ils soient heureux dans la vie

Plus j'ai d'la bile plus ça me plaît
Je la bats comme du petit lait
C'que j'aime le plus c'est l'mauvais sang
Je m'en repent à  tout bout d'champ

Mais j'aime aussi les catastrophes
Qui m'mettent la vie en apostrophe
Quand ça va bien j'suis malheureux
Quand ça va mal j'suis très heureux

Je suis un homme responsable
Je cache pas ma tête dans l'sable
J'veux pas chanter comme grand-père
Dans la vie faut pas s'en faire
Et j'veux chanter au contraire
Dans la vie il faut s'en faire
Pour être toujours solidaires
De ceux qui comme moi voient clair
Je suis un homme responsable
Je suis un homme responsable

Aucun commentaire:

Publier un commentaire