4 juin 2012

Le Québec en deuil, les bulles aussi – Acte 11 : Les étés généraux

Aujourd'hui, au lieu de vous faire découvrir de la musique, je vous propose un autre son dans vos oreilles : une nouvelle émission radiophonique estivale originale : les étés généraux. Diffusée sur CIBL chaque mardi de 18 h à 19 h, cette émission sera profondément ancrée dans l’actualité tout en tissant des liens avec le passé. Documentaires sonores, entrevues, chroniques, poésie et autres surprises seront au programme, le tout animé par Benjamin Hogue et co-animé par Simon Beaulieu et Marc Ouimet. 
Vu le contexte actuel du Québec, on est que trop friand d’informations pertinentes, d’analyses, de débats, de mises en perspectives avec un angle différent et… un peu de recul ! Qui dit crise dit souvent sentiment d’urgence, et on est nombreux à s’empresser de faire quelques raccourcis. Si on coupe dans le temps, on risque aussi de couper dans la démonstration des arguments et dans la pertinence du propos. Car si vous êtes comme moi, vous devez passer votre temps à lire les multiples articles relayés sur votre mur facebook, à partager nombre de photos ou vidéos des manifs, bref à faire une petite dose… infobésité ! C’est pour ça que le média radio avec des émissions de fond telles que les étés généraux est idéal pour avoir un regard sur l’actualité avec plus de hauteur et surtout prendre le temps de l’écoute. Puis en plus, vous pourrez podcaster l’émission ici, et lâcher vos commentaires sur la page facebook !
Si vous voulez  connaître la programmation de la première émission lisez la suite !


Une programmation décoiffante pour la première édition, comme un souffle de revendications dans l'air printanière québécoise ?
Fermaille Tremblay, poéte, de son vrai nom Julien Lavoie, ou « la voix », pour ceux qui le connaissent et l’ont vu déclamer, voire crier son manifeste, feuilles au vent, mégaphone tendu vers la foule, dans une vidéo très partagée dans les médias sociaux. Un texte poignant à la mesure des événements que traversent le Québec. Julien fait partie du collectif Fermaille (expiratoire de création), une plateforme de création et d’échange ayant pour but de réunir les forces d’inventivité à l’échelle du Québec.
Denys Desjardins, cinéaste, à l’initiative avec d’autres collègues de l’événement Cinéma dans la rue. Les coupures du gouvernement conservateur de Stephen Harper font mal à notre culture, et avec la prochaine fermeture du cinéma ONF et de la cinérobothèque, les artisans du cinéma se mobilisent et avec eux tous ceux qui croient que nous devons préserver notre patrimoine cinématographique et continuer de s’affirmer par le biais de la création via le cinéma qu’il soit de fiction ou documentaire. Un événement se tiendra le mercredi 6 juin à 19h devant l’ONF.
Normand Landry, professeur et auteur du livre SLAPP. Bâillonnement et répression judiciaire du discours politique, publié chez Ecosociété. La SLAPP (strategic lawsuit against public participation) est un phénomène contemporain d’intimidation judiciaire. Elle désigne un recours abusif aux tribunaux afin de faire taire les oppositions sociales et politiques par des poursuites aux montants faramineux. En transportant un enjeu politique dans une arène judiciaire ruineuse, cette stratégie réduit les individus au silence et porte gravement atteinte à leur liberté d’expression. Élodie Comtois s’entretiendra avec Normand Landry sur ce sujet très actuel dans contexte de la grève étudiante (injonctions).

Plus quelques autres surprises ! Bonne émission !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire