19 juin 2012

Hôtel Morphée : Garde à vous

Ça fait déjà quelques temps qu’Hôtel Morphée balade sa musique mélanco-mélodique planante et atypique  sur les terres québécoises. Portée par la voix touchante de Laurence Nerbonne, qui y ajoute ses cordes (violon) en toute fluidité, accompagnée de Blaise Borboën-Léonard (violon), d’André Pelletier (guitare) et de Stéphane Lemieux (batterie). Mélange d’indie-rock aux teintes Watsoniennes, influencé par Karkwa et compagnie, Hôtel Morphée porte finement son nom, car à en croire l’écoute de leurs compositions, l’intimité des fonds de chambres est suspendue comme un masque à double face.

Et voilà qu’un clip sort pour la pièce Garde à vous. Très belles images de sang et de cheveux mêlés. Si d’un premier abord on pourrait prendre cette vidéo pour de la provocation sanguinaire (Twilight et autres vampires, sortez de ce corps), il n’en est rien. Quand l’esthétique se met à porter judicieusement des paroles en dentelles assassines, on comprend mieux l’impact visuel voulu ici. Car c’est comme ça qu’on sent en dedans, littéralement en sang, sans que ça se voit, quand on mène de grands combats contre soi-même, contre un(e) autre ou des autres. Car rien de plus agaçant parfois qu’un clip qui montre une banane quand le chanteur dit banane, ou au contraire montre une pomme (je ne sais pas si vous me suivez là…). Ici l’image complète et intronise les paroles et la mélodie. Y’a pas à dire, chez Hôtel Morphée, l’emballage est au moins aussi beau que le cadeau qui se trouve à l’intérieur.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire