5 mars 2013

Francouvertes, acte 3 : Marie-Felixe, Sophie Chen et Leela

Troisième acte des Francouvertes hier soir, et l’honneur était aux demoiselles. Ça aurait pu être charmant, mais au final, ça a été parfois douloureux. Pas facile d’habiter la scène, surtout quand le public soutien sa favorite (ah les concours !). Chacune dans leur genre, elles se sont défendues avec plus ou moins de brio. Même si parfois, j’ai eu mal à mes oreilles, cette soirée en demi-teinte manquait cruellement de lumière, que seule la dernière « concurrente » a pu un peu éclairer.

Entourée de bons musiciens mais un peu effacés, Marie-Felixe propose une pop-folk convenue, aux mélodies simples et aux arrangements trop timides. Côté texte, on a du mal à rentrer dans son univers, somme toute très personnel, et ses interventions fragiles entre les tounes n’y aident pas vraiment. Un manque de confiance, et sans doute un stress bien normal palissent le tout. Difficile d’embarquer, c’est loin d’être mauvais, mais ce n’est pas excellent non plus. Un projet qui mériterait quelques onces de maturité pour prendre un peu plus de texture.

On pourrait appeler ça une erreur de casting. Présentée comme une designeur sonore, la belle n’a eu d’autres choix que de venir jouer avec son ami George le moustachu, règle du concours oblige. Dans un style qui se prêterait plus à une performance de la Star Académie (disons électro-Britney-pop), Sophie Chen a tout fait (et pas toujours au mieux) pour convaincre le public de se lâcher. Sauf qu’avec des textes quasi-insignifiants, on a beau entendre ses vocalises, on reste quand même sur notre fin qu’on attend le plus vite possible.

Son premier album Attache-moi a été réalisé par Navet Confit, ce qui dénote un certain gage de qualité. Entre petites phrases coquines et clin d’œil malicieux, Leela offre une pop légère et reposante, avec une touche d’humour pour emballer ce petit cadeau. Sans prétention et avec son accent de française, la jeune femme fait une proposition musicale intéressante, même si parfois un peu brouillonne, mais qui n’aime pas ça quand tout n’est pas exactement parfait. Malgré quelques petits soucis techniques, le VJ a tout de même réussi à déverser quelques images en arrière plan. Un bien joli moment où le temps file aussi vite que les mots.

Et le classement, il dit quoi ?
1- Les Hay Babies | 2- Dead Obies | 3- Lazy Lovers | 4- Cellos on Fire | 5- Marie-Feliexe | 6- Leela | 7- D-Track | 8- Gratte-Ciel | 9- Sophie Chen

Aucun commentaire:

Publier un commentaire