21 sept. 2012

From Montréal

Y aurait-il quelque chose qui coule dans l’eau de Montréal qui rendrait accro/addict les artistes qui vivent ou viennent vivre ici ? Yannick Gélinas (en collaboration avec le journaliste Alexandre Vigneault) s’interroge sur la scène Montréalaise dans son récent documentaire From Montréal, dont le lancement avait lieu hier dans le cadre du mythique Pop Montréal. Outre le fait évidant que Montréal est un vivier artistique important, les thèmes de l’identité et de la langue y sont abordés. Montréal, Québec, Canada trois mots qui (ne) vont (pas) si bien ensemble !
 
L’idée est excellente : en prenant l’angle positif de la création artistique, dans ce cas-ci, musicale, traiter des aspects culturels identitaires d’une ville cosmopolite et notamment le sujet épineux de la langue, problème fortement Montréalais plus que québécois. Chaque musicien, producteur, programmateur y va de son commentaire sur le sujet. Après tout, ils sont les mieux placés, en plein cœur du système, pour donner leur opinion et analyser leur ressenti sur la situation. Sauf qu’on reste sur notre fin, car il faudrait sans doute plus de 52 minutes pour voir ne serait-ce que la partie émergée de l’iceberg, qui avec le réchauffement de la planète, est en train de pas mal fondre ! Où comment à l’heure de la mondialisation, il y a quand même des tenaces, des lieux condensés où la créativité artistique indépendante fait un pied de nez au reste du monde.

Sur la question de l’identité, le sentiment d’appartenance à Montréal est bien présent. Faire d’une ville ton jardin où tu plantes bien profond tes racines car le terrain est fertile, je connais bien. Reste que sur la question de la langue, le fameux duel qu’on aimerait duo franco/anglo, peu de réponses  sont apportées parce qu’à mon avis, en 2012, il n’y en a pas (encore). L’excellent Philippe Alarie (professeur de sciences politiques) nous donne quand même un certain nombre de clés et d’analyses pour comprendre pourquoi la question linguistique est et reste complexe. Révélation !? Montréal n’est pas le Québec, Montréal est un être hybride à plusieurs têtes et sa complexité, sa skyzophrénie, sa fragilité la rend attirante, c'est sans doute pour cela qu'on accepte ses petits défauts.    

En conclusion, From Montréal est un excellent document de tripeux de la scène indépendante Montréalaise ou pour tout autre personne souhaitant avoir un bon aperçu de ce qui se passe ici. On a peu l’occasion d’entendre des entrevues de Jace Lasek et Olga Goreas (The Besnard Lakes), Ariane Moffatt, Patrick Watson, Chinatown, Louis-Jean Cormier (Karkwa), Yann Perreau, Dan Seligman (Pop Montréal), Steve Jordan (Prix Polaris), Mauro Pezzente (GY!BE, Casa del Popolo), Thomas Burgel (Inrocks) et Eli Bissonnette (DTC/Grosse Boîte). Les images de Montréal qu’on reconnaît en un clin d’œil (la rue Bernard, le Café Olympico, La Casa, Le Divan Orange) nous donne la sensation qu’on est à la bonne place, une île où tout se passe et où tous les regards semblent posés.

From Montréal, réalisé par Yannick Gélinas en collaboration avec Alexandre Vigneault
Produit par Jean Roy et France Choquette – Eureka! Productions
Le documentaire sera diffusé sur les ondes de Télé-Québec au mois d’octobre.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire