3 avr. 2013

Questionnaire des bulles aux RétroRockets

Les RétroRockets ne sont pas (encore) dans le dictionnaire, il n'en demeure pas moins qu'ils ont beaucoup de mots à dire. Avec un rock qui surfe sur de belles vagues, les quatre gars nous en font voir de toutes les intensités. Leur premier EP High Fidélité est gentiment donné sur leur Bandcamp, de quoi faire des économies pour aller les écouter en demi-finale des Francouvertes le 15 avril prochain. En attendant, quelques réponses à vous mettre sous la fourchette.

Si vous étiez une série télé ? Supernatural !  Du rock, une vieille impala, des chasseurs de monstres… que dire de plus ?
Si vous étiez un accident ? Le crash du concorde !
Si vous étiez une année ? 1976, l’année dans laquelle se déroule le film daze and confuse… trop cool !
Si vous étiez une destination ? L’Australie… ça l’air ben beau.
Si vous étiez un mot ? On serait dans le dictionnaire !
Si vous étiez une danse ? Le jive.
Si vous étiez un moyen de transport ? Une crazy carpet, c’est un moyen de transport ?
Si vous étiez un alcool ? Un scotch, Balvenie 1962… on est pas cheap
Si vous étiez une toune ? On serait surement une toune de Neil Young…
Si vous étiez un ustensile de cuisine ? Une fourchette, parce qu’il y a 4 pointes, comme on est 4…
Si vous étiez une épice ? Club house - Bifteck de Montréal… MMMMMmmmmm (bon, c’est pas vraiment une épice mais c’est dans le rack à épices)
Si vous étiez un personnage célèbre ? Elvis… mais vers la fin de ma vie j’essaierais de faire plus de sport, mettons.
Si vous étiez une couleur de T-shirt ? Noir,  c’est rock pi ça se démode pas.
Si vous étiez une station de métro ? Mont-Royal, parce que c’est la station pour aller au Quai des brumes, à l’Esco, au Divan Orange, au Verre bouteille pi à l’Inspecteur épingle. Des ben belles places !
Si vous étiez une clé, elle ouvrirait quoi ? Une serrure !
Si vous étiez une question « si vous étiez ? », ça serait laquelle ? Si vous étiez un film? Nous autres entk on est la trilogie Retour vers le futur…en français !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire