30 mai 2010

Le café dépanneur

Encore une découverte aujourd’hui, et cette fois-ci dans le Mile-End, le quartier que n’importe quelle personne devrait connaître pour être un « wanabee hypster ». Et dans le Mile-end, il y en a des lieux sympathiques, comme le Café Dépanneur. Sur la rue Bernard ouest, sous les yeux des passants avec ses larges vitrines, ce petit café a l’art du dépareillé. Tellement bon de se sentir comme à la maison dans un lieu public : des tables et des chaises aussi différentes que variées, un piano qui trône en maître dans un coin, un comptoir avec de charmantes demoiselles qui proposent une cuisine simple et de bons thés glacés maison.

C’est aussi un lieu de découvertes musicales, comme le prouve l’immense tableau noir découpé en sections rigoureuses à la craie, de jours et d’horaires où vous pouvez écouter de 11h à 17h tous les jours des artistes différents. Pour notre pause, on a eu droit à un excellent quatuor (piano, violon, guitare basse, batterie) qui est venu enchanter mon après-midi : des reprises osées en version jazzy, ça c’est du talent, et quand en plus on apprend à la fin du show que c’est l’une des premières fois où les musiciens jouaient ensemble, on se dit qu’on ne peut que les encourager à continuer : bel essai qui mérite une deuxième round prochainement.

Aller (Bixi) – retour (à pieds) dans le Mile-end, un dimanche un peu nuageux mais chaud, il n’en faut pas plus pour combler une après-midi et remettre à plus tard la séance de jardinage. Les plantes et les fraises attendront, j’ai nourri mes oreilles avant tout !

http://www.ledepanneurcafe.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire