5 oct. 2009

Tame the beast


Attention, méchante tuerie : mais pourquoi n’ai-je pas chroniqué Beast plus tôt, alors que c’est pour moi l’une de ces découvertes de l’année.






Formé d’un duo détonnant et atypique, Betty Bonifassi (connu pour sa contribution à la bande son du film d’animation « les triplettes de Belleville ») et Jean-Phi Goncalves, du groupe Plaster, Beast a reçu pas moins de cinq nominations au Gala de la GAMIQ (l’Alternative Musicale Indépendante du Québec) et trois nominations au Gala de l’ADISQ (l’Association Québécoise de l’Industrie du Disque, du spectacle et de la vidéo), pour vous faire une petite idée !

Et là je dis : naissance d’un genre musical quasi-nouveau bien qu’empreint de maintes influences. Le Trip-rock serait-il né ? Parce qu’il y a un bon dosage de son électro, rock, jazzy et brasser à hautes doses dans le shaker de l’inspiration, ça donne un cocktail de vitamines assez fortifiant. Déjà, entre mille, vous différencierez la voix grave et profonde de Betty, comme sortie d’un film d’épouvante, d’une justesse et d’une rudesse qui font dresser les poils de votre corps tout entier. Ensuite, vous apprécierez le touche à tout et bidouilleur d’exception Jean-Phi qui arrive à faire sortir d’une machine toute la sensibilité qu’on peut en attendre et bien plus encore.

A la première écoute, on aime ou on déteste cette association musicale, ces rythmes hip hop, cette voix si particulière. Soit vous domptez la bête, soit vous la laissez filer. Et même vous y retrouvez un côté funky/gospel comme avec cette hymne « Mr Hurricane » qui porte bien son nom car l’ouragan dans vos oreilles n’est pas bien loin. Bien sûr, comme tout groupe branché sur l’électro, on attend de voir si les prestations en concert sont à la hauteur… et bien oui, 1000 fois oui. Ils ne sont que deux et pourtant sonne comme s’ils étaient dix. C’est percutant, efficace et dansant !!

Oui, c’est tout ce qu’on aime, un album qui vous procure des émotions, vous donne la pêche, vous porte vers des horizons et franchement avec le mois d’octobre grisâtre qui s’en vient, on est heureux de pouvoir lâcher la bête à fond dans ses écouteurs de ipod !!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire