10 avr. 2014

Chloé Lacasse : Lancement de Lunes

C'est au Cabaret du Mile End que la jeune montréalaise Chloé Lacasse a décidé de lancer son deuxième opus, écrit dans le bois,  avec ses comparses de toujours : Vincent Carré, Marc-André Landry et André Lavergne. Celle qui avait remporté haut la main les Francouvertes de 2011 a su prendre son temps : au lieu d'un ascension fulgurante, c'est plutôt une confirmation d'une artiste de talent auquel on assiste. 
C'est avec l'intégral de son album qu'elle a décidé de briser la glace, et a su gagner tout de suite la confiance du public venu en masse pour ce retour (aux sources). On ne peut pas nier que la demoiselle a une charmante présence sur scène, et déploie toutes ses armes, jusqu'à la touchante lecture d'un poème de Lhassa. Si le côté rock qui lui valait des comparaisons à Marie-Pierre Arthur, s'est dilué, on retrouve toujours des mélodies entrainantes, sur des rythmes plus marqués et assumés. Si on sent le côté organique de la chose, on est aussi porté par le déploiement de notes en rafales et de sa fusion avec son instrument de prédilection qu'est le piano. On ne peut s'empêcher de penser à la légèreté d'une certaine Feist. Un agréable moment entouré de Lunes, avec ses côtés sombres mais également ses côtés brillants.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire