15 janv. 2014

ObE à la SAT

La Société des Arts Technologiques est connue pour sa fameuse Satosphère, salle demi-sphérique où les projets innovants en terme de multimédia trouvent chaussures à leurs pieds. Il faut dire que le lieu unique, où l’on peut s’étendre sur de grands coussins pour regarder le « ciel » en haute technologie avancée, à de quoi plonger l’audience dans une atmosphère futuriste ou onirique selon les projets. Du 15 janvier au 14 février, à 19h, vous pourrez programmer dans vos agendas une petite séance de 35 minutes en immersion totale et interactive avec ObE, proposé par le duo en résidence Maotik et Fraction, deux bretons aux coudées franches responsables du précédent Dromos, présenté dans le cadre du Mutek.
Pourquoi vous rendre de ce pas voir ObE : pour l’expérience, car il est rare que l’on est l’occasion d’une projection en totale immersion à 360°, mais aussi pour l’aspect interactif, car en son centre, résident plusieurs panneaux tactiles qui oscillent de sons et/ou d’images lorsqu’on y approche la main. ObE est en fait une créature virtuelle bien particulière, qui par séquences vous envoutera ou ira à votre perte. Difficilement domptable, elle se laisse cependant petit à petit apprivoiser. Le génie réside aussi dans la communion son/image qui bouleverse les sens de façon intéressante. En étant plus attentif à l’aspect sonore de la « chose », on pense bien sûr à l’électro-acoustique, aux sons à la fois organiques et électroniques qui renforcent les humeurs de la créature en lui donnant tantôt un aspect inquiétant, tantôt un aspect bucolique. Mais n’ayez pas peur, rien ne sert de trop intellectualiser l’expérience, puisqu’elle est avant tout sensitive et donc par définition toute subjective !

Crédit photos : Julien Couasnon
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire