4 janv. 2012

Poulet Neige est grillé – partie 1 : The Lemming Ways

Retour des festivités, petite gueule de bois dans le ipod, on fait la grise mine pour être raccord avec la neige des trottoirs et on voudrait encore remplir ses oreilles de musique à bonbon. Parce qu’aussi, on en a un peu marre des recommandations des Inrocks, on se dit, pensons local ! Heureusement, Poulet Neige et sa grosse hotte de Noël a pensé à tout. Ils m’ont laissée tout un tas d’albums à télécharger gratuitement, de quoi remplir mes longues soirées d’hiver à écrire sur le sens du son.
Aujourd’hui, on plonge dans The Lemming Ways…  c’est beau, c’est bon et en plus ça rime (riche) avec Hemingway, de quoi se préparer pour un long voyage. The Beautiful design, titre du EP paru en 2010, est pour le coup très esthétique, mélodiquement entrainement, teinté d’une certaine mélancolie et rythmiquement tripant. Bien que chaque titre ait son univers, l’ensemble assure une cohérence, comme une histoire où les chemins empruntés ne s’égarent jamais de la grande route. C’est (encore un énième) band indie/pop/rock Montréalais, mais ceci semble tout à fait assumé. Si le style n’a rien d’original pour les locaux, il a au moins l’audace de titiller les oreilles et de transporter dans des déserts ou les mirages  ne sont peut être pas que des illusions.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire