2 nov. 2011

Alice and the Intellects

On fait des découvertes musicales à chaque minute. Nos oreilles sont tellement sollicitées que parfois on ne détecte plus rien. Mais dans le radar à poésie et à rêves mélancoliques, on tombe parfois dans le trou noir, comme celui d’Alice… and the Intellects. Petite merveille de douceur et finesse, l’album Balloon Ride sous des airs aériens va vous envoler au loin. C’est parce qu’un peu de légèreté ne nuit pas à la profondeur !

Arrivé entre mes mains par une fée bienveillante, l’opus de 10 titres (trop peu, trop court) d’Alice and the Intellects est le parfait mélange automnal dont tout le monde rêve. Avec une voix claire voire cristalline, rappelant celle de Melissa Auf Der Maur, Ariane Bisson McLernon la sherbrookoise, nous livre en anglais (et une fois en français) des beaux mots. La particularité du son d’Alice and the Intellects est une résonnance indie très propre à Montréal alliée à un jazz moderne. Riche en arrangements (cuivres ou cordes), cela donne un objet aux allures étranges, avec une unité musicale, des échappées contrôlées et une saveur de triste joie.

Cet album très prometteur devrait déjà être dans tous vos mp3, pour donner à vos matinées parfois un peu rudes, un soupçon de volupté. C’est propre (peut-être même un peu trop), esthétique (à l’image de la pochette de l’album) et rêveur, exactement comme l’homme idéal.


Prochains concerts :
Le 19 novembre, La Petite Boîte Noire, Sherbrooke
Les 10, 11, 16 et 17 décembre, Place des Arts, Montréal
Le 15 décembre, Quai des Brumes, Montréal
http://aliceandtheintellects.bandcamp.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire