21 août 2015

Alice : Lancement de Climbing Away

Si le prénom Alice fait souvent référence au personnage de Lewis Caroll, (curieuse, insouciante et courtoise) le projet d’Ariane Bisson MacLernon l’est tout autant. Si Alice s’est délaissée de « and the Intellects », le côté cérébral de Climbing Away est tout de même bel et bien présent. Tout au long des neuf pièces qui parsèment cet album, on suit le fil d’Alice (tout comme celui d’Ariane, qui évite de se perdre) en voyageant sur des montagnes russes d’émotion et d’intensité avec style !



C’est dans le sous-sol du Rialto (le récent Piccolo Rialto), que l’on retrouve une scène strass, paillettes et ampoules, sobre mais chic dans la mise en scène, sur fond de mur de briques solides. Les notes de basse commencent, de celles qu’on semble retrouver dans plusieurs morceaux de l’album, trois notes, graves, mélancoliques et… qui me font penser à la chanson de thème de Top Gun. Ok, dis comme ça, ça pourrait faire peur, mais je vous rassure, pas l’ombre d’une référence à Tom Cruise dans toute la soirée. 

Ce qu’on aime d’Alice c’est bien le « Climbing », chaque pièce à sa petite ascension, parfois périlleuse, parfois sexy, parfois brutale, mais pas de répit pour les justes, ce qui auront compris toute la fragilité des compositions, qui vont par teintes rétro, jazzy, rock, des constructions originales, portées par une voix impeccable : de la soie pour les oreilles, des frissons pour les poils de bras, de l’impudeur pour les voyeurs, car, mine de rien, elle se livre beaucoup cette Alice, derrière son apparence timide. 
 
Réalisé par Étienne Dupuis-Cloutier, et avec les participations précieuses de Stéphane Leclerc, Mishka Stein et José Major (pour ne citer qu’eux), Climbing Away est un album esthétique (tout comme le magnifique concept visuel d’Isabelle Caron), aux détours sombres mais à la voie lumineuse. Un album qui marquera l’automne et bien d’autres saisons encore.

Alice, Climbing Away, Alice Records, lien d'achat - sortie le 21 août
Crédit photos : Lucie Leroux

Aucun commentaire:

Publier un commentaire