23 sept. 2014

Lancement de l'album de Betty Bonifassi

C'était dans un Cabaret du Mile-End plein à craquer, dont il aurait fallu pousser les murs (beaucoup de personnes agglutinées dans la salle !), que la grande Betty Bonifassi lançait son premier album éponyme, inspiré par un thème qui la taraude depuis longtemps : les chants d'esclaves noirs américains. Un grand retour pour la dame à la voix si singulière qui a mis le public dans sa poche !

C'était un peu comme un retour sur le passé des années DJ Champion ou Beast auquel on assistait hier soir, mais avec de la nouveauté en plus. Co-réalisé par ses complices Alex MacMahon et Jean-François Lemieux (ce dernier présent sur scène pour l'occasion) l'album est un savant mélange d'électro enragé porté par la voix incroyable et percutante de Betty Bonifassi.
Impossible de rester de glace dans la chaleur de ce lancement, tout était fait pour que l'on soit plongé au cœur de ces chants qui finalement ont quelques choses de très actuels et pourraient facilement être transposés à notre société dans laquelle nous sommes parfois, voire souvent, aliénés. Nous sommes tous un peu esclave et si ce n'est pas des autres, c'est surement de nous-mêmes. Betty Bonifassi l'a bien noté, et par ce clash anachronique entre des textes d'une autre époque et une musique totalement actuelle, elle tisse des ponts, ou des fils, à l'image de la sublime pochette de l'album.
Maintenant, comme elle le disait, tout est entre vos mains, pour que de ce lancement vibrant, le bouche à oreilles continue de donner l'envie d'acheter l'album, de répandre ces sons et ces paroles au delà des quatre murs d'une salle de concert !

Betty Bonifassi (L-A be) album sorti le 23 septembre, lien iTunes

Aucun commentaire:

Publier un commentaire